Accueil / Références / Secteur public / Gestion des hôpitaux

Gestion moderne des hôpitaux

Prise en charge des patients dans un hôpital sécurisé

Entre de bonnes mains

Bâtiment D'Hôpital

Personne n'aime vraiment aller à l'hôpital. Mais cela rend les choses plus faciles de savoir que l'on se trouve entre de bonnes mains. Les patients de la clinique Maria Hilf à Mönchengladbach peuvent en être sûrs. Tous les hôpitaux gérés par la clinique, Maria Hilf, St. Franziskus et Kamillianer, ont une approche très attentive de la prise en charge des patients.

Se concentrer sur la personne en entier

“Notre objectif est de fournir à chacun de nos patients le traitement médical le plus moderne disponible,” déclare Stefan Bahun, chef de la sécurité, qui nous décrit le concept des cliniques Maria Hilf. "Nous ne nous concentrons pas uniquement sur la maladie, mais sur la personne toute entière. "L'attention accordée à chaque patient est primordiale." C'est leur slogan depuis que deux moines franciscains sont arrivés des Pays-Bas à Mönchengladbach le 24 juillet 1854 pour soigner les malades et prendre la direction de l'orphelinat catholique.

L'hôpital municipal dispose d'un total de 800 lits, accueille environ 28 000 patients et en traite 100 000 autres en service ambulatoire par an, ce qui en fait le plus grand hôpital catholique de l'évéché d'Aix-la-Chapelle. Près de 1 600 employés, dont 190 médecins et 800 employés dans le domaine des soins infirmiers, veillent au bien-être des patients. En tant qu'hôpitaux universitaires rattachés à la RWTH Aachen, les cliniques Maria Hilf forment également des étudiants en médecine.

Une technologie médicale des plus modernes

Hospital Entrance

Les patients sont traités selon les dernières découvertes scientifiques et avec les technologies les plus récentes. Pour améliorer la sécurité des patients et des employés, les cliniques ont investi dans la haute technologie : depuis l'été 2004, des caméras MOBOTIX surveillent en permanence les portes et autres points sensibles des locaux de la clinique.

Travailler de manière rentable

Caméra

"Les soins personnels ne sont pas pris en charge par les assurances maladie habituelles. Mais afin de pouvoir atteindre notre objectif d'une approche personnelle et humanitaire du patient, nous devons être aussi rentables que possible dans d'autres domaines", déclare Stefan Bahun.

Les veilles de nuit notamment étaient autrefois peu rentables économiquement. Avec une moindre fréquence de visite, moins d'urgence et moins de patients nécessitant un transport qu'en journée, l'équipe de nuit ne travaillait pas à pleine capacité. C'est pourquoi nous avons eu l'idée de profiter des avantages de la technologie et de centraliser le personnel de nuit sur l'un des trois sites. Les capacités ainsi libérées ont pu être réinvesties dans l'équipe de jour, qui s'est vu confrontée à une recrudescence du nombre de tâches.

Un accueil performant

“De nos jours, on ne trouve plus de personnel d'accueil traditionnel dans les cliniques ,” explique le chef de la sécurité. "Aujourd'hui, les personnes souhaitant travailler dans le domaine de l'accueil doivent présenter d'excellentes qualifications et disposer d'une grande expérience : ils doivent savoir communiquer, être compétents, gentils, capables de travailler sous la pression et savoir utiliser un ordinateur." Outre le système téléphonique, les candidats à cette fonction doivent aussi gérer le système de guidage des parkings, la surveillance par caméra et les informations sur les patients. C'est également à l'accueil qu'arrivent tous les messages d'alarme, qu'ils concernent un ascenseur bloqué, des problèmes d'approvisionnement en oxygène ou un incendie. Ces fonctions doivent être prises en compte lors de la centralisation des accueils de nuit. Pour la communication des données, les trois hôpitaux sont reliés par un système radio point à point, ce qui représente un avantage.

Un accès contrôlé

Controleur

Le contrôle d'accès sans portier la nuit reste un problème. “Il est indispensable que les services d'urgences et les patients puissent avoir accès aux cliniques la nuit. Mais nous ne pouvons pas laisser les bâtiments ouverts en libre accès à n'importe qui. La communication par interphone uniquement n'est pas une solution vraiment adaptée." Stefan Bahun a réalisé que ce problème pouvait être résolu en installant un système de caméras numériques puissant. "Bien que nous utilisions déjà la technologie vidéo, notre système analogique ne convenait pas réellement à nos besoins. Et comme les bâtiments étaient déjà équipés d'une bonne infrastructure informatique avec un réseau puissant, nous avons décidé de nous en servir pour mettre en oeuvre notre système de caméras."

Ainsi nous avons commencé à chercher un système capable de transmettre des images optimales ne nécessitant pas une grande quantité de données. "Il s'agissait d'une condition préalable car notre système de radio point à point n'est pas capable de traiter des fichiers importants," explique le chef de la sécurité.

Facile d'utilisation

Moniteur

Puis quelqu'un est tombé sur MOBOTIX dans la presse spécialisée. "J'étais fasciné par le nombre de fonctions disponibles offertes par les caméras," se souvient Stefan Bahun. "Naturellement nous avons été intéressés par des caméras offrant une bonne qualité d'image nocturne. C'est pour cela que les caméras MOBOTIX représentaient une solution idéale."

"Un autre facteur qui a influencé notre décision est la facilité d'utilisation." continue le chef de la sécurité "En ce qui concerne cet aspect, MOBOTIX propose toutes les fonctions dont nous avons besoin, ainsi que la gestion des caméras par navigateur Web. Mais nous voulions une solution aussi simple que possible pour le personnel d'accueil." C'est là qu'est intervenu uniserve Internet & Multimedia GmbH (www.uniserve.de) sur suggestion du fabricant basé à Kaiserlautern. Uniserve a développé un logiciel de gestion de caméras ergonomique, intuitif, rapide et simple d'utilisation appelé "WINSTON". Cette solution logicielle comprend également un plan d'étage et une vue d'ensemble de toutes les caméras et permet d'attribuer une fonction, comme par exemple l'ouverture des portes directement à la caméra appropriée.

Surveillance centralisée

Apparemment, cette solution a eu du succès chez le client. Actuellement 14 caméras MOBOTIX sont en fonction sur les trois sites des cliniques Maria Hilf, permettant ainsi une surveillance centralisée de toutes les entrées et des points d'accès. D'autres endroits sensibles, tels que les postes munis de caisses, les distributeurs automatiques de billets ou la salle d'attente des urgences sont également surveillés par le personnel d'accueil.

Grâce à la fonction de détection d'événement, qui peut être activée pour chaque image de la caméra dans des champs prédéfinis, il est possible d'identifier et d'enregistrer des événements spécifiques. Pour des raisons de sécurité et de documentation, ces images sont stockées pendant 72 heures et peuvent être visualisées uniquement si un complément d'enquête est nécessaire. Par conséquent chacun des trois sites a été équipé de son propre serveur d'images, qui prend en charge le stockage des images à la place des caméras.

Ambulance

Hôpital Hall

Porte D'Hôpital

Ambulance

"Depuis août 2004 l'accueil de l'hôpital Kamillaner n'est plus occupé pendant les dix heures de veille de nuit et tout fonctionne parfaitement," résume Stefan Bahun. "Nous avons également prévu d'introduire très bientôt ce concept à St. Franziskus pour terminer le projet de centralisation. Globalement, nous sommes heureux de pouvoir annoncer que la technologie vidéo a amélioré la sécurité dans nos cliniques. L'investissement valait la peine et je suis satisfait."

Matériel utilisé

Caméras : 6 M1D-Sec, 3 M10M-Sec, 2 M10D-Sec, 2 M1M-IT, 1 M10D-Night
Serveur : 3 serveurs de fichiers pour le stockage des images, 1 serveur WIN2K avec 1 serveur MSDE SQL et IIS pour le logiciel de gestion WINSTON
Poste de contrôle : Ordinateur serveur et client avec navigateur Web standard ainsi que des applications de visualisation du logiciel de gestion WINSTON
Alimentation : par Ethernet